courir avec bébé

Comment courir avec son bébé dans une poussette running ?

Lorsqu’on devient parent, on se retrouve très vite débordé par mille choses. Pratiquer un sport passe au second plan des activités que vous devez gérer. Cependant, vous pouvez combiner les deux et reprendre une activité sportive. Désormais, jogger avec son enfant devient une partie de plaisir et nous vous expliquons comment choisir et utiliser votre poussette running.

Quelles sont les qualités d’une bonne poussette bébé de running ?

La qualité des roues

C’est le support même d’un bon carrosse de sport. Elle se caractérise par trois roues dont deux à l’arrière et une de front. Elles sont plus larges, entre 12 et 24 cm de diamètre, munies d’amortisseurs pour réguler les secousses dans les déplacements. Le pneu avant pivotant favorise les virages et la stabilité de la poussette.

Les roues doivent être adaptées à rouler sur tout type de surface plate ou accidentée : le sable, les cailloux, l’herbe ou dans la boue. Elles adhèrent parfaitement à tous les terrains.

Néanmoins, vous devez toujours réaliser une révision avant de prendre la route. Elles peuvent crever comme celles des vélos.

Les freins

Toutes les poussettes en sont équipées. Elles sont munies soit d’un frein à main pour ralentir le véhicule dans les descentes, soit d’un frein à pied pour l’arrêter complètement.

Les points de suspension

Quand vous circulez, assurez-vous de soutenir votre enfant à l’aide de sangles larges, solides, ainsi que de harnais à cinq points pour la sécurité et le maintien du corps entier, mais surtout de la tête. Cela le protège des chocs et des secousses dues aux mouvements de la course.

Le siège

Il doit rester très confortable. Prenez des sièges à inclinaison, avec rembourrage, pour que votre tout-petit se sente à l’aise pour la sieste ou simplement pour admirer le paysage.

Le pliage

À cause de leur volume assez conséquent, il existe sous deux formats : le Quick Fold se trouve plus rapide et facile, mais plutôt encombrant une fois plié. Le deuxième pliage reste tout aussi discret et plus dense.

Quelle distance parcourir avec son bébé ?

Préparez-vous toujours à courir sur de petits trajets compris entre 3 et 5 km, pour une demi-heure minimum. N’hésitez pas à effectuer des pauses pour vous hydrater tous les deux, pour le changer ou pour lui donner un encas.

D’une manière générale, les bambins s’endorment facilement quand on les déplace en poussette ou en voiture. Priorisez les sorties avant la sieste. L’instant demeure le plus propice lorsqu’ils restent calmes. Cela évite les situations de crise et d’inconfort.

Quels sont les bienfaits de courir en poussette running ?

Pousser son enfant présente un bon nombre d’avantages. Cela permet de s’évader, réaliser de l’exercice, mais, surtout, de partager des moments privilégiés avec son tout-petit. Voici les raisons pour lesquelles vous devez sortir vous promener avec votre bébé :

Pour les liens familiaux

Le plus important est d’y aller doucement avec son bébé, d’écouter ses gloussements, ses réactions et comment il interagit avec vous. Cela permet également de renforcer les liens. Le but, c’est de rester sur une idée de partage.

Pour garder la forme

Du fait d’être une charge, la poussette running vous permet de galber tout le corps. Vous allez brûler plus de calories et sculpter vos muscles.

Pour économiser des sous

À vrai dire, faire appel aux services d’une nounou pendant que vous allez marcher reviendra plus cher que l’achat d’une poussette de jogging pour votre bébé.

Pour courir avec votre petit, il faudra investir dans une poussette de course, car la poussette classique n’est pas conçue pour cette tâche. Elle vaut entre 150 € et 700 €. Vous pourrez choisir celle qui convient à vos besoins.

À quel moment doit-on se mettre au running poussette avec son enfant ?

C’est la grande question que beaucoup de parents se posent, à savoir : est-ce que mon bébé est assez grand pour m’accompagner dans mon jogging ?

Pour l’enfant

Entre six et huit mois, un bébé peut déjà tenir sa tête de lui-même. Pour un nourrisson, disposez un appui-nuque pour bien le stabiliser. Habillez-le convenablement selon le climat, soit avec une veste, soit avec un trench-coat. Étant donné qu’il sera exposé aux vents, aux cailloux et aux intempéries de toute sorte, prévoyez dans le porte-bagage un manteau, un chapeau et de la crème solaire.

Pour la mère

C’est un très bon entraînement de force pour la jeune mère. Néanmoins, après une grossesse ou un accouchement, assurez-vous d’abord de commencer par des exercices de rééducation du périnée. Prenez le temps nécessaire pour que votre corps s’adapte. Parlez-en à votre médecin.

À défaut de courir, marchez. Il se peut que vous ne soyez pas encore apte à revenir une activité sportive intense. Certains risques ne valent pas la peine d’être pris. Avec du bon sens, vous pouvez augmenter graduellement les kilomètres à parcourir.

Comment se comporter avec sa poussette running ?

Il s’agit de trouver le juste équilibre entre la stabilité de son véhicule et la position de son corps.

Contrôler sa posture pendant la course

Vous devez éviter de vous appuyer sur la poussette, car cela n’engage pas votre sangle abdominale. Focalisez-vous sur votre posture, le dos bien droit, les épaules en arrière, la poitrine bombée vers l’avant ainsi que les mains sur les poignées de la poussette et à la bonne hauteur.

La sécurité avant tout

Courir avec son poupon demande de la vigilance. Si vous vous exercez au crépuscule, fixez des dispositifs de sécurité sur la poussette comme des bandes réfléchissantes pour prévenir des cyclistes et automobilistes sur le chemin.

De plus, avant de vous lancer sur la route, assurez-vous toujours que votre petit bébé soit bien attaché. Enfin, verrouillez le frein de stationnement à chaque arrêt. Si vous vous positionnez sur une pente, ce serait dommage que la poussette vous échappe.